« 1 de 2 »

English

As every year, the association Japanese Events in Tunisia (JET), organized its biggest event of the year, Banzai. In its new edition, Banzai 2018, was during only two days, on August 11 and 12, at the convention center.

For those who do not know Banzai:

Banzai is a convention that differs from others in Tunisia by its peculiarities. On a large scale, it extends even beyond borders, through international and foreign guests who come every year.
Banzai is particularly an event dedicated to Japanese culture and everything that comes from it, whether in the cosplay field, video game, audiovisual, anime, manga, AMV, the seiyuus, …

Let’s move on to the guests, as already mentioned, two international guests have honored this edition and a Tunisian guest. These guests provided lectures, workshops for cosplayers and were the juries of the various cosplay competitions (Solo & Group).

The first guest is the charming “Lady Sundae”, French cosplayer passionate about “crafting”. The second guest is the Franco-Tunisian cosplayer “Zaiji cosplay”, known with his cosplay of Alphonse from Fullmetal Alchemist. And the third guest, the brilliant “Amina cosplay”, a Tunisian cosplayer and one of the members of the JET family.

Banzai has welcomed other guests as talented as the cosplayer guests to do hands-on 3D design and multimedia workshops. Tunisian mangakas and content creators were also at the rendez-vous to talk about their manga/comic books.

Aside from the cosplay or conference activities, during both days, Banzai has offered other entertaining activities to the public such as the seiyuu / dubbing contest, Banzai got talent, the OST contest, the special anime quiz, the karaoke, the competitions video games and the free-to-play video games with the famous game Just Dance, retro games and novelties like “Warshmallows” or VR games.

For those who have already visited Banzai, in one of the previous editions, know the exhibition area with small goodies shops, guest booths, drawing booths and stands of partner associations.

Not to mention, one of the most important stands for cosplayers, the famous “SOS Cosplay”.

To finish with the performances on the two stages (that of the plenary room and the secondary room) were varied: dance, singing, quiz on the animated, talk shows, demonstrations of martial arts …

Français

Comme chaque année, l’association Japanese Events in Tunisia, a organisé son événement phare de l’année, Banzai. Dans sa nouvelle édition, Banzai 2018, s’est étalé uniquement sur deux jours, le 11 et le 12 août, au palais des congrès.

Pour ceux qui ne connaissent pas Banzai:

Banzai est une convention qui se démarque des autres en Tunisie par des particularités propres à elle. D’une grande envergure, elle s’étend même au-delà des frontières, par le biais des invités internationaux et étrangers qui nous viennent chaque année depuis de longues dates.
Banzai est notamment un événement sujet à la culture japonaise et à tout ce qui est issu de celle-ci, que se soit dans le domaine du cosplay, du jeu-vidéo, de l’audiovisuel regroupant les animes, les mangas, les AMV, les seiyuus, …

Passons aux invités, comme déjà mentionné, deux invités internationaux ont honoré cette édition et une invitée Tunisienne. Ces invités ont assuré des conférences, des workshops pour les cosplayers et étaient les jurys des différents concours cosplay (Solo & Groupe).

La première invitée est la charmante “Lady Sundae”, cosplayeuse Française passionnée par le “crafting”.  Le deuxième invité est le cosplayer Franco-tunisien “Zaiji cosplay”, connu avec son cosplay d’Alphonse de Fullmetal Alchemist. Et la troisième invitée, la brillante “Amina cosplay”, cosplayeuse Tunisienne et l’une des membres de la famille JET.

Banzai a accueilli d’autres invités aussi talentueux que les invités cosplayers pour faire des ateliers pratiques de conception 3D et de multimedia. Les mangakas et créateurs de contenu tunisiens étaient aussi au rendez-vous pour parler des leur oeuvres.

A part les activités de cosplay ou conférences, durant ses deux jours, Banzai a offert d’autres activités de défoulement au public comme le concours seiyuu/ doublage, Banzai got talent, le concours OST, le quiz spécial anime, le karaoké, les compétitions de jeux vidéos ainsi le salon de jeux vidéos free-to-play avec la fameuse Just dance, les jeux retro et des nouveautés comme “Warshmallows” ou encore les jeux VR.

Pour ceux qui ont déjà visité Banzai, dans l’une des éditions précédentes, connaissent la zone d’exposition avec les petits magasins de goodies, les stands des invités, les stands de dessins et les stands des associations partenaires.

Sans oublier, l’un des stands les plus importants pour les cosplayers, le fameux “SOS Cosplay”.

Les prestations sur les deux scènes (celle de la salle plénière et la salle secondaire) étaient variées: danse, chant, quiz sur les animés, des talk show, des démonstrations d’arts martiaux…

On est d’accord qu’a ce niveau, Banzai a gagné une certaine notoriété et la question de la présence du public ne se pose plus. Pour certains c’est un rendez-vous annuel et une opportunité pour revoir les vieux amis de la communauté. Pour d’autres, c’est une nouvelle découverte. Cependant, ce qui remarquable c’est qu’ils s’intéressent tous aux mêmes activités: cosplay, gaming, karaoké.
Les séances de workshops dédié aux crafting, les ateliers de conception 3D ou masterclass d’arts numériques étaient pratiquement désertes. Pourquoi?
Je peux comprendre le fait que le public est jeune/actif et s’annuie s’il reste 30 minutes ou une heure concentré pendant un workshop et je trouve malheureux de voir le gens quitter la salle dès que les présentateurs annoncent que la prochaine rubrique est une conférence. En contrepartie, j’aurai plus d’arguments si les conférenciers ont fait plus de répétitions chez eux et surtout regardé des vidéos de fameux talk-shows.
Je donne un exemple de conférence “Critique d’anime présenté par l’équipe AnimeTN”. Le sujet est hyper intéressant et surtout nécessite beaucoup d’interaction avec le public mais la présentation n’était pas au top et manque beaucoup de vivacité.


Points forts:
– Ponctualité: contrairement aux éditions précédentes où la première journée est pleine de retards et des trous de programmes, cette année je félicite l’équipe organisatrice pour leur respect du programme et du temps dédié à chaque rubrique.
– Je ne peux que féliciter l’équipe de sécurité qui a assuré le bon déroulement de l’évènement.
– Les activités étaient en plein temps ou presque sur les deux scènes en parallèle.
– L’idée du tournoi de jeux vidéo Tunisien est assez sympa et valorisante surtout

Points faibles:
– Gastronomie : je peux comprendre que les visiteurs ne sont pas là pour manger luxueusement mais les prix proposés ne collent pas avec la qualité du menu disponible.
– Médiatisation centrée sur les cosplayers alors que la liste des invités comportait des personnes aussi talentueuses (Dov.ski, Mr Syrus, Ahmed Touj,..).
– L’evènement manque une touche d’originalité dans les activités comme par exemple l’Ikebana (edition Banzai 2017), cérémonie de thé,… Mais peut être, moi et le public on n’a pas forcément les mêmes goûts.


Banzai commence à se fatiguer et ceci est visiblement du au budget. Ceux qui ont visité Comic Con peuvent se rendre compte. C’est vrai que Comic Con est plutôt commercial et il assure beaucoup de visibilité pour les entreprises partenaires mais il est temps que les sponsors commencent à investir. Chers sponsors, si vous tenez réellement à soutenir les jeunes, même des petites sommes peuvent faire beaucoup de différence. Ces jeunes qui consacrent leur temps de divertissement et fournissent des efforts physiques et mentales pendant des mois pour organiser un tel évènement méritent votre soutient et support.
Les evènements comme Banzai, Comic Con, non seulement rayonnent localement mais à travers le contact avec cosplayers, mangaka, bands, youtubers,… représentent une belle face qu’on peut montrer fièrement au monde pour leur dire “bienvenue chez nous! Veuillez témoigner de nos talents. Voilà ce que nous avons accompli avec nos moyens de bord. Un jour, nous aurons la chance que vous avez et vous serez éblouis par notre capacité à créer des miracles.”
Bref, ceci est appliquable à plusieurs évènements organisés par des jeunes Tunisiens qui essayent, malgrè les crises et les problèmes de la vie quotidienne, de rendre notre environnement plus supportable et plus agréable.

Soutenez-les!
Faites leur confiance!

A propos de l'auteur

Founder of DigitLys-Mag
Google+

Cyber Threat Analyst & Security researcher. Founder and Technical Writer for DigitaLys-Mag

Articles similaires